CARNET DE L’AMATEUR


20 January 2022

Les conseils lectures


Notre passion commune pour les arts décoratifs et le XVIIIe siècle se cultive notamment par la lecture d’ouvrages généraux, spécialisés ou par des revues. Écrits par des historiens de l’art, des conservateurs, des experts, des collectionneurs à l’occasion d’exposition, de thèses ou de mémoires notamment, ces livres sont pour beaucoup d’entre nous le berceau de cette passion. Ils sont également essentiels pour l’approfondissement de notre connaissance. De cette manière, les collectionneurs de mobilier et d’objet d’art de cette période sont également des collectionneurs de livres sur le XVIIIe siècle ou sur les arts décoratifs et la bibliothèque devenant alors un véritable laboratoire créateur de nouvelles envies.
Que ce soit pour les primo-collectionneurs ou les amateurs passionnés de longues dates, la Galerie Pellat de Villedon a à cœur de vous partager quelques ouvrages de références (il s’agit bien évidement d’une liste non exhaustive, ce sont de simples propositions de livres que nous possédons dans notre propre bibliothèque).



Des livres pour commencer une collection :

Si nous ne devions citer qu’un seul livre, il s’agirait de celui-ci : « Meubles français du XVIIIe siècle » de Pierre Verlet. Véritable bible, il a été écrit par l’une des légendes spécialisées sur les arts décoratifs du XVIIIe siècle. Bien que ce livre soit devenu rarissime, nous le conseillons à tous les nouveaux amateurs souhaitant avoir une vue d’ensemble mais précise du mobilier du XVIIIe siècle. Y sont abordés autant le processus de fabrication, les différents métiers, les styles, les ébénistes influents, l’authenticité, les marques et jurande, les types de meubles, etc.

Meubles français du XVIIIe siècle, Pierre Verlet, Presse Universitaire de France


Rédigé également par Pierre Verlet, « La maison du XVIIIe siècle en France » est un ouvrage que nous conseillons spécialement aux collectionneurs. Il s’agit d’un livre détaillant l’usage et la disposition du mobilier, l’éventail de choix de matières et de couleurs utilisées pour les sols et les murs. Il peut être une excellente source d’inspiration pour les propriétaires de mobilier ancien et pour les décorateurs.

La maison du XVIIIe siècle en France, Pierre Verlet, Baschet et Cie


Certains amateurs ne collectionnent que des œuvres d’origine française, d’une seule époque et d’autres achètent des objets et meubles venant de toute l’Europe et datant de siècles différents. Ainsi, que ce soit pour comprendre l’évolution des styles ou comparer les diverses productions le livre « Styles, meubles, décors, du Moyen-Âge à nos jours » aux éditions Larousse est une très bonne approche.

Styles, meubles, décors, du Moyen-Âge à nos jours, collectif, Larousse



Ces livres thématiques pour faire des recherches :

Lorsque nous sommes des amateurs aguerris, il est courant que nous souhaitions réaliser nous-même nos recherches. Pour cela, le digital ne suffit pas, les bibliothèques deviennent indispensables. La Galerie Pellat de Villedon vous propose quelques ouvrages de références traitant d’un seul sujet selon la thématique que vous souhaitez aborder.

Tout d’abord, nous pouvons évoquer les sièges. Plusieurs auteurs ont traité ce sujet avec brio. Nous pouvons citer Bill Pallot (« L’art du siège au XVIIIe siècle en France ») et Guillaume Janneau (« Les sièges »).

En ce qui concerne l’horlogerie, les différents volumes des éditions Tardy sont essentiels tout comme « L’Encyclopédie de la pendule française du Moyen Âge au XXe siècle » de Pierre Kjellberg.

Les marbres quant à eux sont très bien référencés dans le livre de monsieur Jacques Dubarry de Lassale intitulé « Identification des marbres ».

L’art du siège au XVIIIe siècle en France, Bill Pallot, ACR Edition
Les sièges, Guillaume Janneau, Jacques Fréal
La pendule française des origines à nos jours, collectif, Tardy
Encyclopédie de la pendule française du Moyen Âge au XXe siècle, Pierre Kjellberg, Les éditions de l’Amateur
Identification des marbres, Jacques Dubarry de Lassale, Editions H. Vial



Quelques dictionnaires :

Quand nous sommes passionnés et même quand nous avons plusieurs décennies d’expérience, il n’est pas rare de rencontrer des mots qui nous semblent inconnus. Entre les manuscrits, les livres ou les étiquettes des meubles datant du XVIIIe siècle ou encore les cartels actuels des maisons de vente et des galeries, les dictionnaires spécialisés sont indispensables, en voici quelques exemples.
Nous commencerons par évoquer les ouvrages définissant les meubles et objets. Nous recommandons la collection « Vocabulaires » des Éditions du patrimoine : en particulier « Mobilier domestique – Vocabulaire typologique » (en deux tomes) et « Objet civil domestique – Vocabulaire typologique ». Grâce à des descriptions précises et des photographies d’exemples, ces livres vous seront d’une grande aide.

Mobilier domestique – Vocabulaire typologique, collectif, Éditions du patrimoine
Objet civil domestique – Vocabulaire typologique, collectif, Éditions du patrimoine


Nous pouvons poursuivre avec le vocabulaire concernant l’ornement. Toujours dans la collection des Éditions du patrimoine, « Ornement – Vocabulaire typologique et technique » se prêtera bien à vos recherches. L’autre livre que nous vous conseillons est le célèbre « Lexique des termes d’art » de Jules Adeline récemment réédité.

Ornement – Vocabulaire typologique et technique, collectif, Éditions du patrimoine
Lexique des termes d’art, Jules Adeline, Bibliomane


Enfin, il reste à évoquer les dictionnaires des ébénistes et menuisiers recensés (très utiles lorsque nous possédons un meuble à l’estampille peu connue). Les deux principaux livres de ce sujet sont « Le mobilier français du XVIIIe siècle – dictionnaire des ébénistes et des menuisiers » de Pierre Kjellberg et « Les ébénistes du XVIIIe siècle français » aux éditions Hachette.

Le mobilier français du XVIIIe siècle – dictionnaire des ébénistes et des menuisiers, Pierre Kjellberg, Les éditions de l’Amateur
Les ébénistes du XVIIIe siècle français, collectif, Hachette



En savoir plus sur le XVIIIe siècle :

Nous pouvons terminer cet article par quelques suggestions de livres présentant d’intéressantes facettes de la société du XVIIIe siècle : ils sont souvent de très bonnes idées de cadeaux pour les passionnés.
Les marchands-merciers ont fait l’objet d’une exposition au musée Cognacq-Jay en 2018. Celui-ci a sorti à cette occasion un livre sur cette fascinante profession (« La fabrique du luxe : les marchands merciers parisiens au XVIIIe siècle »).

La fabrique du luxe : les marchands merciers parisiens au XVIIIe siècle, collectif, Paris Musées


Les témoignages sont très pertinents, à lire également. Nous vous proposons les lettres de la Princesse Palatine ou bien encore les écrits de Charles de Peyssonnel pour se plonger trois siècles en arrière. Ce sont des écrits parfois comiques, parfois intriguant, parfois émouvant mais toujours une source de savoirs nouveaux et d’inspiration.

Lettres de la princesse Palatine 1672-1722, La princesse Palatine, Mercure de France
Petite chronique du ridicule – les français ont-ils changé depuis 1782 ?, Charles de Peyssonnel, Petite Bibliothèque Payot

fb twitter google pinterest linkedin insta youtube