AnticStore-Large-Ref-59524_07
AnticStore-Large-Ref-59524_02AnticStore-Large-Ref-59524_03AnticStore-Large-Ref-59524_01AnticStore-Large-Ref-59524_05

Description du produit

Cinq estampes de métiers de Nicolas de Larmessin rehaussées d’aquarelle. Chaque personnage est vêtu des instruments et/ou des objets typiques de sa production dans un environnement paysager. Par exemple, le charron porte notamment une roue autour du cou et des outils à sa ceinture. Des quais, un pont et une architecture situent le personnage.

Nicolas de l’Armessin ou de Larmessin (1632-1694) réalise une série de 77 gravures de « Costumes grotesques : Habits des Métiers et Professions» vers 1690 : jardinier, miroitier, plumassier, pâtissier, pêcheur, chaudronnier… Dans le beau coup de planche, figurent sa signature « A Paris Chez N De L’Armessin, Rue St Jacques, à la pôme d’or », le titre « Habit » suivi du nom de la profession et enfin la mention « Avec privilège du Roy ».
Ces estampes sont des témoignages des professions de cette période, qui ont parfois disparu ou évolué. Les planches de Nicolas de Larmessin ont connu un certain succès. D’autres auteurs reprennent cette thématique au cours du XVIIIe siècle. Girardon s’intéresse également aux métiers dans la série « Les cris de Paris » de 1738 mais avec une approche plus traditionnelle quand Jean Charles Delafosse imaginent des êtres hybrides composés d’outils et d’objets dans sa série « Costume à la grecque ».

Le musée Carnavalet ainsi que la BNF conservent certaines gravures de cette série de Larmessin.

Dim. cadre inclus (H x L) : 28 x 19 cm

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre message