Voir Panier «Paire de bustes en marbre de Carrare» a été ajouté à votre panier.
Secrétaire à abattant estampillé de Roussel
Secrétaire à abattant estampillé de RousselSecrétaire à abattant estampillé de Roussel

Description du produit

Secrétaire à abattant, en bois de satiné et en bois de rose, marqueté d’un décor géométrique composé de bois exotiques. Ce secrétaire repose sur deux petits pieds fuselés à l’avant deux pieds en gaine à l’arrière. Les montants à ressaut à l’avant présentes trois cannelures simulées. Les montants à l’arrière en présente deux. Il ouvre par deux vantaux dans la partie inférieure et par un abattant surmonté d’un tiroir dans la partie supérieure. L’abattant laisse découvrir un écritoire gainé de cuir donnant sur un caisson intérieur composé de cinq tiroirs en marqueterie à bâton rompu. Le tiroir de droite ouvre sur un encrier et un poudrier en métal réargenté. Les vantaux de la partie basse masquent un coffre-fort amovible dont la façade est également plaquée. Garniture de bronzes dorés et ciselés tel que chutes, mascarons, tablier, anneaux et sabots de pied. Les chutes de bronze et le tablier ne sont pas sans rappeler ceux de Charles Topino. Le secrétaire est couronné par un marbre blanc de Carrare sertie par un astragale en bronze doré et ciselé mouluré illustrant des balustres

Estampillé de Roussel (maître en 1745) et marque de la JME.

Epoque Louis XVI

Marbre postérieur, restaurations d’usage, une clé postérieure
H. 136 x L. 71 x P. 36 cm

 

Le meuble de notre étude est estampillé de Pierre Roussel (1723-1782). Il s’agit d’un des ébénistes les plus appréciés de nos jours. Pierre Kjellberg, dans son ouvrage « Le mobilier français du XVIIIe siècle » (Editions de l’Amateur), le définit de la manière suivante : « très habile marqueteur, cet ébéniste réputé a laissé une production abondante, diverse et d’excellente qualité ».

Pierre Roussel est né dans une famille d’artisan : son père étant un compagnon ébéniste, il bénéficie ainsi d’un héritage important, élément essentiel dans la carrière d’un futur maître. Il acquit rapidement une notoriété importante grâce à son talent (il obtient sa maîtrise très tôt). En effet, les commanditaires apprécient sa fabrication soignée. Par ailleurs, en plus d’être aimé par une aristocratie exigeante, il est également un acteur de sa communauté en prenant l’un des  postes de juré.

A travers son travail, il explore tout d’abord le Rocaille, puis le style Transition et enfin le style Louis XVI comme le prouve notre secrétaire. Pierre Verlet assure que Pierre Roussel possède une part importante dans le passage du style Louis XV au style Louis XVI.

Notre secrétaire est un exemple idéal de sa production aboutie. Tout d’abord, il nous faut remarquer que son travail tourne principalement autour de la marqueterie. Il réalise des meubles couverts de motifs floraux, de paysages mais également de motifs géométriques tels que des losanges ou des cubes notamment. C’est le cas de ce secrétaire qui présente une complexe marqueterie de croisillons et de quatre feuilles. Il s’agit donc d’un meuble caractéristique de l’ébéniste Pierre Roussel.

Sources :

Kjellberg (Pierre), Le mobilier français, Les éditions de l’amateur.

Quéré (François), Les Roussel une dynastie d’ébénistes au XVIIIe siècle, Editions Faton.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre message