IMG_0543_resultat
IMG_0552_resultatIMG_0554_resultatIMG_0551_resultatIMG_0548_resultatIMG_0556_resultatIMG_0555_resultatIMG_0559_resultatIMG_0558_resultatIMG_0544_resultat copieIMG_0561_resultatIMG_0547_resultatIMG_0546_resultat

Description du produit

Portrait d’un ingénieur de l’Ecole des Mines en vêtement de satin de soie saumon. Huile sur toile signée Marchand, datée 1777.Portrait de fonction, l’ingénieur est figuré dans son cabinet intérieur, attablé, affairé, notant à la plume sur une feuille de papier un en-tête de courrier adressé à Paris en date du 8 octobre 1777. Cette missive fait échos à un ensemble de lettres disposées autour de son maroquin soir et rouge, comportant les premières lettres de Versailles, ce qui semble indiquer que cet ingénieur était préposer à la ville ou au moins y exerçait. Respectant l’usage, l’homme est devant un ensemble d’objets faisant échos à sa fonction: courrier, écritoire en métal argenté, ensemble d’ouvrages consacrés aux mines et en portant la mention sur la tranche, bureau et superbe fauteuil Louis XV en bois doré témoignant par l’utilisation de ce matériau, l’aboutissement de l’ascension du jeune homme en question.Portrait tradtionnel des XVIIe et XVIIIe siècle, l’homme est représenté de façon classique devant une blibliothèque où se développe le drapé de grands rideaux de velours  vert gonflé artificiellement.Portait passionnant pour les arts décoratifs, fait peu répandu malheureusement, le peintre a apporté un soin méticuleux à représenter l’intérieur de l’ingénieur. Bureau, écritoire, fauteuil quasiment attribuable, appliques Louis XVI à têtes de lion proche des travaux de Prieur, le groupe en bronze ‘Les Enfants à la chèvre’ dont on sait qu’il fut souvent collectionné au XVIIIe siècle (on le retrouve d’ailleurs illustré par Saint-Aubin dans le catalogue d’une grande collection au XVIIIe siècle), mais également un très beau chenet Louis XVI en bronze doré.Ce portrait est l’oeuvre du peintre nommé Marchand, qui l’a effectué en 1777, ce qui permettra sans doute d’identifier le modèle, comme nous l’indique Monsieur Baulez, conservateur honoraire au château de Versailles, qui mène une recherche.Dim. (H x L) : 117 x 97 cm (cadre inclus).
Ce tableau est cédé restauré par les soins de la galerie.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre message