Inrô à quatre cases à décor de takamaki-e or
Inrô à quatre cases à décor de takamaki-e orInrô à quatre cases à décor de takamaki-e orInrô à quatre cases à décor de takamaki-e orInrô à quatre cases à décor de takamaki-e orInrô à quatre cases à décor de takamaki-e or

Description du produit

Inrô à quatre cases à décor de takamaki-e or. Chaque face est décorée d’un lettré assis devant une table à l’ombre d’un arbre.
Japon
Epoque Edo XVIIe siècle
Usures
H. 7,5 x L. 6,5 cm
Bien qu’il soit admis aujourd’hui que ces objets sont venus de Chine, où la pratique de suspendre des objets était courante1, certains s’interrogent sur la possibilité d’une apparition antérieure en Europe. Quoi qu’il en soit, cet accessoire est d’usage courant au Japon dès la période Temmon (1532-1554). L’inrō était décoré d’une simple couche de laque uniformément noire à la période Tensho (1573-1591). Ce n’est que bien plus tardivement que s’est développé un style de décoration propre au Japon. faisait office de poche pour le kimono et servait, à l’origine, à transporter avec soi le ou les sceaux à cacheter ainsi que la cire vermillon, des médicaments, voire de la drogue.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre message