img_5960_resultat
img_5669_resultatimg_5677_resultatimg_5961_resultatimg_5673_resultatimg_5962_resultatimg_5963_resultatimg_5675_resultat

Description du produit

Guéridon à thé, fin XVIIIe siècle, acajou, laiton, bronze doré, marbre blanc.

Guéridon à thé à deux plateaux circulaires en marbre blanc. Le plateau supérieur, plus petit, est ceint d’une galerie en bronze doré. Le fût à pans coupés repose sur un piétement tripode terminé par des volutes. Alternant laiton et placage d’acajou, le créateur joue sur les matériaux et la lumière pour animer le piétement. Le fût qui relie le plateau inférieur et le plateau supérieur est une colonne cannelée. Toujours pour animer les lignes de ce guéridon, chaque cannelure est plaquée de laiton doré.

On retrouve ce type de guéridon dans les recueils de gravures de La Mésangère ou « Dans les planches d’objets d’usage et de goût » (n° inv. CD 5081 6, musée des Arts Décoratifs de Paris).

Les lignes sobres et harmonieuses de cette table rappellent le travail de grands ébénistes comme Bernard Molitor, Charles-Erdmann Richter ou Adam Weisweiler qui ont travaillé à la fin du règne de Louis XVI et qui ont annoncé le XIXe siècle.

Dim. (H x D) : 96 x 100 cm

Marbre rapporté, roulettes rapportées. Restaurations d’usage et d’entretien.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre message