Un ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantes
Un ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantesUn ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantesUn ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantesUn ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantesUn ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantesUn ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantesUn ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantesUn ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantesUn ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantesUn ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantesUn ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantesUn ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantesUn ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantes

Description du produit

Un ensemble de deux portraits représentant deux jeunes femmes élégantes portant la coiffure dite « à la lavallière », habillées dans une robe de satin brodée d’or et de dentelles et portant une cape de velours de soie bleue pour l’une et rouge pour l’autre. Les cadres en bois doré de forme ovale, pour l’un est sculpté de feuilles de chêne et de feuilles d’olivier pour l’autre. Ils ont été réalisés par le même menuisier et sont en bois de noyer.

Il s’agit probablement de deux soeurs.

Les toiles sont datées et signées au dos « J Guynier – 1692 ».

Huile sur toile

Epoque Louis XIV

Restaurations d’usage, toiles et châssis d’origine

H. 89 x L. 75 cm et H. 90 x L. 74 cm (cadre compris)

Jean Guynier (1630-1707) est un peintre français ayant exercé sous le règne de Louis XIV. Il nait à Grenoble en 1630 et exerce toute sa vie dans cette ville du Dauphiné où il devient également consul. En 1654, il s’associe avec dix autres peintres pour former une académie. Il est un portraitiste renommé de la région et répond aux commandes d’importants et riches hommes et femmes de Grenoble. D’après les recherches de Joseph Roman (dans l’ouvrage « L’art et les artistes du Dauphiné »), il semblerait qu’il ait peint entre 1686 et 1699. Une telle datation est possible car l’artiste semble signer et dater systématiquement ses toiles au dos de celle-ci. C’est le cas de nos deux portraits datés de 1692. Nombre de ses peintures présentent des personnages aux positions et vêtements similaires ce qui permet de confirmer l’artiste de ces deux oeuvres.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre message