commode en sarcophage
commode en sarcophageIMG_4623_resultatcommode en sarcophagecommode en sarcophagecommode en sarcophagecommode en sarcophageCommode régence en sarcophage

Description du produit

Rare  commode dite en sarcophage ouvrant par trois tiroirs sur trois rangs. Elle repose sur quatre pieds cambrés, reliés par une ceinture chantournée.
Il s’agit d’un modèle en placage de bois de violette en bois de fil et en bois de bout, appliqués en frisage et en feuille. Ce « bois violet » ou « bois de violette » est le Dalbergia Cearensis qui provient du Brésil.

Riche et importante ornementation de bronzes dorés au mercure d’origine dont : des chutes en masque de femme à plumes, des entrées de serrures, des poignées tombantes aux cornes d’abondance, des pieds arrière en feuillage d’acanthes, un tablier sculpté d’acanthes et des sabots très finement ciselés en façade. Les tiroirs sont séparés par une cannelure en laiton.

Le dessus de marbre d’origine est un rance de Belgique mouluré d’un bec de corbin et surmonté d’un cavet.

Le bâti et les façades des tiroirs sont en sapin, les intérieur des tiroirs sont en noyer.

Cette commode appartient à un ensemble de meubles probablement du même auteur. Calin Demetrescu a écarté les réalisations d’Aubertin ou de Renaud Gaudron et a émis l’hypothèse d’une réalisation de Noel Gérard, de Delaître, de Gaudreau ou de son entourage. Le petit corpus de meuble que nous pouvons rassembler possède en commun la structure de la caisse, sa découpe originale, et l’ornementation de bronzes assez récurrente. Ainsi, une commode présentée par la galerie Wagner en 1978 à la Biennale des Antiquaires reprenait la composition de notre commode et une bonne partie des bronzes ornementaux (entrées, poignées tombantes). Une commode quasiment identique a été vendue par mes Couturier et Nicolay le 29 mars 2000 à Paris De gabarit égal à notre commode, présentant les mêmes bronzes que la commode Wagner, ce meuble est estampillé de Louis Delaître, qui doit être l’auteur du corpus retenu.

Fin de l’époque Louis XIV, début de l’époque Régence
vers 1720-1730

 

Bel état de conservation,  restaurations d’usage.

 

Largeur: 129 cm ; Profondeur: 66 cm ; Hauteur : 89 cm

 

 

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre message