Commode mazarine marquetée attribuée à Renaud Gaudron
Commode mazarine marquetée attribuée à Renaud GaudronCommode mazarine marquetée attribuée à Renaud GaudronCommode mazarine marquetée attribuée à Renaud GaudronCommode mazarine marquetée attribuée à Renaud GaudronCommode mazarine marquetée attribuée à Renaud GaudronCommode mazarine marquetée attribuée à Renaud GaudronCommode mazarine marquetée attribuée à Renaud GaudronCommode mazarine marquetée attribuée à Renaud GaudronCommode mazarine marquetée attribuée à Renaud GaudronCommode mazarine marquetée attribuée à Renaud Gaudron

Description du produit

Commode mazarine marquetée de bois de palissandre, de noyer, de bois de tabac, de sycomore, de buis, représentant des motifs de fleurs et de feuilles en façade, sur les montants, sur les côtés et sur le plateau. Ce dernier présente également un large vase entouré d’oiseaux et de rinceaux dans un cartouche.

La façade légèrement mouvementée ouvre par trois tiroirs. La commode est mise en avant par ses montants sculptés formant de petits pieds galbés.

La commode est garnie de bronzes dorés et ciselés en mains de tirage, entrées de serrures représentant des têtes de chevaux et en lingotière.

Attribuée à Renaud Gaudron

Epoque Louis XIV

Serrures d’époque mais rapportées, lingotière postérieure, restaurations d’usage

H. 82 x L. 63 x P. 118 cm

La commode que nous étudions aujourd’hui est attribuée à l’ébéniste Renaud Gaudron. Nous ne connaissons que peu d’informations à son sujet, aucune oeuvre n’a été signée et par conséquent nous ne connaissons pas avec certitude sa production. Or, il s’agit d’un des ébénistes les plus importants de l’époque Louis XIV puisque, succédant à Pierre Gole en 1686, il devient le principal fournisseur du Garde Meuble de la Couronne. Il a donc fourni entre autre le roi, le dauphin et la dauphine, madame de Maintenon selon certains inventaires. Le comte de Salverte pense que la production de cet ébéniste se confond avec celle de son père Aubertin Gaudron.

Nous pouvons aujourd’hui rapprocher notre commode de celle vendue par Artcurial sous le lot numéro 15 le 14 décembre 2011.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre message