Commode commandée par Louis XV pour le château de la Muette par Criaerd
Commode commandée par Louis XV pour le château de la Muette par CriaerdCommode commandée par Louis XV pour le château de la Muette par CriaerdCommode commandée par Louis XV pour le château de la Muette par CriaerdCommode commandée par Louis XV pour le château de la Muette par Criaerd

Description du produit

Commode marquetée de frisages de palissandre reposant sur quatre haut pieds cambrés à pans coupés. Elle ouvre par trois tiroirs disposés sur deux rangs de tiroirs. La forme de la commode est mouvementée que ce soit en façade, sur les montants ou sur les côtés. La commode est garnie de bronzes dorés et ciselés en chutes, en entrées de serrures, en poignées de tirages (dit « en olive ») et en sabot de pieds. Elle est surmontée d’un marbre rouge royal mouluré.

La commode porte l’estampille de Mathieu Criaerd et la marque de la Jurande (JME).

Au dos, une marque de numéro d’inventaire du Garde Meuble de la Couronne est inscrite à l’encre (1938/3). Cette commode a été livrée par Gilles Joubert en 1754 pour le château de la Muette.

Vers 1754

Restaurations d’usage, quelques reprises au placage, usures à la dorure, plateau de marbre ancien mais rapporté.

H. 85 x L. 134 x P. 63 cm

La commode de notre étude est exceptionnelle par sa provenance. En effet, nous avons le plaisir de vous présenter aujourd’hui une « commode royale ». Commandée par Louis XV pour le château de la Muette, elle fait partie d’un ensemble de trois commodes selon l’inventaire du Garde Meuble de la couronne. Cette prestigieuse provenance est témoignée par le numéro d’inventaire au dos du meuble peint à l’encre (« 1938-3 »). Peu de documents mentionnent le mobilier de ce château. Or, Pierre Kjellberg dans son ouvrage « Le mobilier français du XVIIIe siècle » indique dans le dossier réservé à Mathieu Criaerd (1689-1776) qu’une commode à l’histoire très similaire à la nôtre a été deux fois vendue en ventes aux enchères : le 1er décembre 1973 à Paris (Galliera) et le 5 juillet 1985 sous le lot 74 chez Sotheby’s à Londres.

Il s’agit donc d’une commode royale. Mais quel en est réellement son histoire ? Pour mieux comprendre, il faut s’intéresser à l’écrin qui la présentait : le château de la Muette. D’abord un relais de chasse, le château de la Muette devient un château royal sous Charles IX vers 1572. Après être passé dans les mains de Marguerite de Valois, Louis XIII, la duchesse de Berry, le Régent l’offrit au jeune Louis XV. Ce dernier y passa d’agréables moments avec ses favorites dont Madame de Pompadour. En effet, Louis XV et Jeanne-Antoinette Poisson y inaugurent les salons du rez de chaussée en 1751 après de grands travaux. En 1753, le roi y séjourne très régulièrement et fait construire une allée pour mieux apercevoir le château de Bellevue. Un an plus tard, notre commode est livrée. Nous pouvons aisément imaginer l’installation de ce meuble pendant la plus belle période du monarque. Elle a donc été le témoin d’une des plus célèbres romances de l’Histoire.

Cependant, notre commode n’est pas seulement « une provenance », elle est aussi le fruit d’un créateur : Mathieu Criaerd. En effet, notre commode porte son estampille. Il travaillait pour Gilles Joubert (qui travailla dès 1748 pour la Couronne et qui deviendra en 1758 ébéniste ordinaire du Garde Meuble). Surement débordé, il sous traita la fabrication de plusieurs meubles dont notre commode pour le château entre autre. C’est ainsi que les inventaires indiquent la livraison de la commode par « Joubert ébéniste » le 28 juin 1754.

Mathieu Criaerd (maître en 1738) vient d’une famille nombreuse d’ébénistes. Il est sans doute le plus talentueux d’entre eux. La commode est son meuble de prédilection. Il apporta un soin particulier à la garniture en bronze doré et ciselé, toujours de très grande qualité.

Sources :

Kjellberg (Pierre), Le mobilier français, Les éditions de l’amateur

Verlet (Pierre), Le mobilier royal français, Les éditions d’art et d’histoire

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre message