IMG_0902_resultat
IMG_0902_resultatIMG_0894_resultatIMG_0895_resultatIMG_0896_resultatIMG_0897_resultatIMG_0893_resultatIMG_0904_resultatIMG_0898_resultatIMG_0901_resultatIMG_0909_resultatIMG_0906_resultat

Description du produit

Commode, palissandre, laiton, bronze doré, époque Régence – début du règne de Louis XV.

Commode à deux tiroirs à caisse, tiroirs, plateau et piètement plaqué en palissandre. Le traitement du placage est celui qui fut le plus répandu sous la Régence, abandonnant la marqueterie florale ou la marqueterie de superposition appliquée au mobilier, au profit d’un placage en frisage, le sens du fil permettant de créer des figures répétitives géométriques tels des chevrons sur les angles arrondis de la caisse et des pointes de diamant que l’on retrouve sur les façades des tiroirs, mais également les treillages à pointes de diamant, en palissandre, ô combien Régence, présents sur le plateau.

La forme de la commode est également un manifeste de goût Régence. Une commode à deux rangs de tiroirs, haute sur pieds, abandonnant les trois rangs de tiroirs Louis XIV, à caisse en parallélépipède rectangle aux angles et à la façade adoucis par la courbe (pans coupés arrondis et cul-de-lampe sinueux), dont la ligne se prolonge dans un puissant piètement travaillé à six pans. Les lignes de construction qui donnent au meuble son équilibre sont soulignées par le placage. Ce placage dessine les compartiments de quatre tiroirs quand il n’y en a que deux, remplaçant les baguettes plus riches qui figureraient sur des meubles plus luxueux, et des baguettes de laiton séparent et soulignent les tiroirs.

L’ornementation de bronze doré fais échos au style de la caisse et du placage. Chute d’angles à mascarons surmontant des feuilles d’acanthe, poignées tombantes qui viendront à disparaître sous Louis XV, entrées de serrures à coquille, feuilles de chou et mascaron encore organisés de façon parfaitement symétrique mais d’un vocabulaire déjà rocaille. Aux environs de 1730, cette manière laissera place à plus de sinuosité exacerbée et asymétrique.

On pourra rapprocher notre meuble d’une commode conservée au château de Bazoches, dans la descendance du maréchal Vauban.

Vers 1720-1730

Dim. ( H x L x P): 86,5 x 130,5 x 65,5 cm.

Restaurations d’usage et d’entretien.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre message