Rare paire de consoles d’applique en bois doré

Rare paire de consoles d’applique en chêne doré reposant sur deux pieds galbés sculptés de feuilles d’acanthe s’entremêlant en « S ». Les deux pieds se rejoignent de sculptures représentant des volutes, des coquilles. Ces dernières forment une entretoise, surmontée en son centre par une corbeille en osier composée de différentes fleurs. La ceinture complexe est ajourée et décorée par une coquille stylisée en son centre, encadrée par des tiges feuillagées. 
La console est surmontée par un dessus de marbre Brocatelle violette du Jura mouluré sur son pourtour.
Attribuées à Pierre Contant d’Ivry 
Epoque Louis XV
Restaurations d’usage
H. 88 x L. 35 x P. 34,5 cm


Pierre Contant d’Ivry (1698-1777) est un célèbre architecte et décorateur français. Il fut reçu en 1728 « architecte de seconde classe » à l'Académie Royale d'Architecture et devint ainsi « architecte du roi ». En 1751, il est enfin reçu à l'Académie parmi les architectes de « première classe ». En 1769, il publie ses « Oeuvres d'architecture » réalisées entre 1740 et 1750. 
« L’art de Pierre Contant d’Ivry est un mélange entre le style classique et celui de la frivolité qu’est le style rocaille » comme en témoigne Jacques François Blondel (1705-1774), grand architecte et théoricien respecté du XVIIIe siècle. Notre paire de consoles est tout à fait l’illustration d’un style Rocaille mature de par ses formes audacieuses, ses lignes équilibrées et élégantes, et son innovation artistique. Même si peu des oeuvres de cet « ornemaniste » nous sont formellement connues, nous pouvons rapprocher notre rare paire de consoles (jamais séparées) à son travail qui a influencé une grande quantité d’artistes.

24000 €

Vous apprécierez