IMG_2194_resultat
IMG_2214_resultatIMG_2213_resultatIMG_2210_resultatIMG_2205_resultatIMG_2198_resultatIMG_2199_resultatIMG_2200_resultatIMG_2202_resultatIMG_2204_resultat

Description du produit

Grande console au chinois, fer forgé, partiellement doré, époque Louis XV, Sud de la France, dessus de marbre postérieur. Dim. (H x L x P): 180 x 55 x 90 cm.

Très belle grande console rocaille au chinois réalisé vers le milieu du XVIIIe siècle dans le Sud de la France, probablement en Provence. Elle est constituée d’une superbe traverse sinueuse à enroulement mettant en valeur le cartouche central battu en agrafe en forme de feuille de chou dessinant un cartouche occupé par une fruit. De part et d’autres des queues de cochon virevoltes dans le vide encore enrichi d’acanthe dorée.

Les pieds cambrés en cabriolet sont puissants, épais, largement mis en valeur par de grandes branches d’acanthe martelée dans le métal puis dorées. Sur le piètement s’esquissent déjà le treillage qui forme le motif de la noix.

En effet, celle-ci est occupée par un chinois disposé à côté de sa hutte de pêche en treillage. Pour accentuer le caractère chinoisant, le jeune pêcheur fume la longue pipe à tabac. A côté de lui se dresse un arbre traité dans le goût chinois, tronc nu, énormes feuilles ou fleurs posées à même le tronc, sans branche.

Cette splendide pièce est donc à rattacher à la fois au goût Louis XV et aux chinoiseries dont la période s’est tant entichée. Des châteaux comme Barbentane, près d’Avignon, conservent encore un cabinet chinois avec ses papiers peints. C’est dans ce type de d’environnement charmant que notre pièce devait se trouver…

 

Dessus de marbre postérieur.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre message