IMG_3204_resultat
IMG_3206_resultatIMAG62601_resultatIMG_3207_resultatIMG_3220_resultatIMG_3218_resultatIMG_3219_resultatIMG_3215_resultatIMG_3212_resultatIMG_3210_resultat

Description du produit

Commode à deux rangs de tiroirs, placage de bois de rose et de satiné, bronze doré, marbre rouge royal de Belgique, estampillée de Jacques Philippe CAREL, époque Louis XV, avant 1755. Dim. (H x L x P): 87 x 131 x 64 cm.

Cette élégante commode à deux tiroirs présente une caisse légèrement bombée, évasée vers l’arrière, parfaitement construite par Carel, comme à son habitude, en plein chêne. Le travail des pieds à pans est tout à fait révélateur du soin apporté à cette création de l’artisan.

Le raffinement des lignes courbes qui composent le meuble est mis en valeur par un placage en bois de fil de satiné encadrant des cartouches de rose enrichis de discrets rinceaux fleuris, et par une foret ornementation de bronze doré (redorés) au style rocaille très affirmé, en asymétrie et déchiqueté. Les sabots arrières peut-être rapportés.

En 1723, Jacques Philippe Carel achète sa maîtrise et est reçu. Entre 1748 et 1751, Carel apparaît à plusieurs reprises comme sous-traitant de François Antoine Gaudreau, les commandes de la Couronne étant comme souvent, trop importantes pour le seul atelier de l’ébéniste officiel. Carel livre notamment un secrétaire en pente destiné à madame de Pompadour au pavillon de la Muette (conservé au musée du château de Versailles) et deux autres pour Mesdames à Versailles.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre message