5 novembre 2014

No Comment

Etienne Portais

Etienne Portais

(né vers 1720, décédé en 1800)

Maître le 31 décembre 1742

L’un de plus grands ébénistes du XVIIIème siècle, dont la production illustre l’évolution des styles de la rocaille au néoclassicisme. Sa réputation survivra à la période révolutionnaire si l’on en juge du texte paru dans les Petites Affiches du II germinal de l’an VIII (1800) pour annoncer la vente de son atelier après décès :

« On n’entrera pas dans le détail es effets du cit. Garnier connu depuis cionquante ans pour la bonté de ses constructions : tout éloge serait superflu. »

Grâce à son incontestable talent et à sa faculté d’adaptation du goût (il sera l’un des instigateurs du style Louis XVI), de très riches personnages du royaume lui passeront d’importante commandes. Il travaille pour le Receveur Général des Finances Germain Baron ; le marquis de Contades – maréchal de France pour son château de Montgeoffroy ; pour la duchesse de Mazarin et bien d’autres encore. Parmi eux, il livra surtout de très beaux mobiliers pour le marquis de Marigny – Directeur Général des Bâtiments, Jardins, Arts, Académies et Manufactures du Roi, pour son appartement de fonction de la rue Saint-Thomas-du-Louvre ainsi que pour son hôtel, sis place des Victoires.

Au début de sa carrière la rocaille domine et c’est naturellement qu’il l’adopte, avec une haute qualité d’exécution dès ses premiers ouvrages – on peut ainsi noter la commode en marqueterie du Musée Jacquemart-André. Il sera présenté à l’exposition des « Grands Ebénistes » du Musée des Arts Décoratifs en 1955 et 1956 par un très élégant bureau de pente.

Précurseur du style « à la Grecque » il eût une courte période où il produisit quelques ouvrages dans le style Transition, intermédiaire entre le Louis XV et le Louis XVI.

Sortirent de son atelier une série de bureaux plats, offrant tous les styles qu’il adopta dans sa carrière, principalement Louis XVI mais aussi de la période de Louis XV au cours de laquelle il entama sa carrière.

Pierre Garnier est représenté dans tous les musées et grandes collections privées du monde :

– Château de Bouges (Indre)

– Château de Montgeoffroy (Maine-et-Loire)

– Musée des Arts Décoratifs (Paris)

– Musée Carnavalet (Paris)

– Musée Jacquemart-André (Paris)

– Musée du Louvre (Paris)

– Musée Nissim de Camondo (Paris)

– Victoria and Albert Museum (Londres)

– Wallace Collection (Londres)

– Huntington Collection (San Marino, Californie)

– Musée Calouste Gulbenkian (Lisbonne)

Teaser Description

Maître le 31 décembre 1742

THERE ARE NO COMMENTS YET

Post Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *