6 octobre 2015

No Comment

Vincent Pruchnicki

Tags:
, , , ,

Vincent Pruchnicki

Avec cette évènement, la galerie Pellat de Villedon souhaite poursuivre la démarche lancée en 2014 avec l’exposition Exotismes: l’Invitation au voyage et créer un rendez-vous annuel pour lequel un important travail de documentation, de recherche d’oeuvres et de documentation est mené.

Aperçu de la scénographie de l'exposition.

Aperçu de la scénographie de l’exposition.

Louis XIV, début du XVIIIe siècle, huile sur toile ayant appartenu à la famille d'Orléans.

Louis XIV, début du XVIIIe siècle, huile sur toile ayant appartenu à la famille d’Orléans.

Le thème de l’exposition a naturellement été choisi en lien avec l’actualité historique et culturelle puisque cette année dès septembre, la France fêtera le tricentenaire de la mort de son plus célèbre roi et de l’une des plus grandes figures de l’Histoire de France: Louis XIV. Ce choix n’est pas anodin pour la galerie, puisque la période étudiée correspond à notre identité et à la spécialité de Ludovic Pellat de Villedon.

Nous avons choisi de proposer une exposition s’intéressant en premier lieu au tournant qui s’opère dans les arts picturaux et décoratifs à l’aube du XVIIIe siècle à travers une large sélection de portraits peints et gravés, de nature-mortes, de sculptures en bronze, de meubles et d’objets d’art de la fin du XVIIe siècle et du début du XVIIIe siècle, d’animaux empaillés et de coquillages montés.

Louis XIV en médaillon à l'antique, le marquis de Préaux en buste, cartel "Boulle", grand miroir italien, époque XVIIIe siècle.

Louis XIV en médaillon à l’antique, le marquis de Préaux en buste, cartel « Boulle », grand miroir italien, époque XVIIIe siècle.

Grâce aux plus de 100 oeuvres ainsi réunies, nous reconstituons l’atmosphère d’une maison de qualité (salon, cabinet de travail et de curiosités etc.). Le large rassemblement de portraits de Louis XIV et de sa Cour permet à la fois de mettre en valeur l’art du portrait de la deuxième moitié du XVIIe siècle aux années 1720, mais également de revenir sur l’histoire du long règne du Roi-Soleil, des difficultés rencontrées lors de la Fronde (Cardinal de Retz, Gaston d’Orléans, Grande-Mademoiselle), aux relations militaires (duc de Lévis attribué à Rigaud), aux questions diplomatiques (duchesse de Portsmouth par Mignard), à sa disparition en 1715.

Console en bois doré, époque Louis XIV, paire de fauteuils d'époque Régence, pendule "Boulle" vers 1700, suite de gravures d'Odieuvre représentant les membres de la famille royale, 1777, et paire d'appliques en métal repoussé, XVIIe siècle.

Console en bois doré, époque Louis XIV, paire de fauteuils d’époque Régence, pendule « Boulle » vers 1700, suite de gravures d’Odieuvre représentant les membres de la famille royale, 1777, et paire d’appliques en métal repoussé, XVIIe siècle.

Chaque objet présente un aspect de la période. Ici, une splendide console Régence en bois doré, accompagnée de sièges de même et de consoles d’applique, témoigne de la mode des meubles en bois doré dès la deuxième moitié du XVIIe siècle. Là un buste de Barbedienne reproduisant l’Apollon du Belvédère nous rapproche des collections de bronzes antiques et des copies rassemblées par les amateurs, telle l’Atalante du même fondeur copiée d’après l’antique des collections du cardinal de Mazarin et dont une copie de marbre figura dans les jardins royaux. Encore, une armoire à deux vantaux d’époque Louis XVI, une commode attribuée à Thomas Hache et un bureau plat proche des créations d’Antoine-Robert Gaudreaus, manifestent le talent des ébénistes français réalisant un important travail de placage et de marqueterie suivant une mode venue d’Europe centrale qui s’impose avec le règne de Louis XIV.

Armoire à deux corps, marqueterie de bois indigènes et exotiques, fin du XVIIe siècle.

Armoire à deux corps, marqueterie de bois indigènes et exotiques, fin du XVIIe siècle.

Accompagnés d’un catalogue illustré rédigé par nos soins, chacun pourra s’attarder sur l’objet qui saura retenir son attention et peut-être partir avec… emportant avec lui un moment de perfection de l’art français.

Vincent Pruchnicki,

Commissaire d’exposition

 

 

 

 

 

 

Informations pratiques

Exposition-vente présentée du 2 au 24 octobre 2015

Ouverture du mardi au dimanche

De 10h30 à 13h00 et de 14h30 à 19h00.

Fermeture le lundi (ouverture du rendez-vous)

Entrée libre

Adresse

4-6 Rue du Bailliage

78 000 Versailles

Tél.: +33 (0) 1 39 02 14 60

Mobile: + 33 (0) 6 07 57 01 20