5 novembre 2014

No Comment

Etienne Portais

Etienne Portais

Né en 1734, décédé en 1803

Maître le 30 juillet 1764
Entre 1785 et 1789, il reçoit des commandes pour la reine Marie-Antoinette au château de Saint-Cloud, pour Madame Elisabeth à Montreuil, pour le duc d’Orléans ou encore la princesse de Lamballe. Ebéniste consciencieux ne cherchant nullement le luxe et la préciosité mais bien davantage l’effet décoratif.
Il excelle grâce à un indéniable talent de marqueteur. Ses thèmes aux tons vifs et contrastés, dessinés avec simplicité, reprennent des vases de fleurs, urnes, draperies, rubans, trophées de la Musique, attributs divers et même parfois des paysages ou scènes à l’antique.
Il existe un décor très original, presque une exclusivité de l’ébéniste, que l’on rencontre pratiquement à l’identique tant il dût avoir un grand succès. Il représente, en trompe-l’oeil, un bureau plat Louis XV sur un dallage noir et blanc. Le tiroir droit est ouvert et sur le plateau sont disposés deux vases de fleurs, des livres et divers objets. Une draperie surmonte l’ensemble tel un rideau de scène ouvert pendant le spectacle.
A côté de ce décor spectaculaire malgré sa perspective plutôt maladroite, que d’autre ébénistes ont repris à leur manière et quelques différences près, on rencontre des meubles moins typés mais toujours de bonne qualité bien que sans recherches particulière, plaqués de bois de Rose, de Violette, d’Acajou ou de Satiné.
Musées représentant Jacques Bircklé :
– Musée des Arts Décoratifs, Paris
– Musée Cognacq-Jay, Paris
– Petit Palais, Paris
THERE ARE NO COMMENTS YET

Post Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *